La Région intervient partout et nulle part à la fois !

0
633

Tribune Libre du Groupe UEDC – Le Journal de la Région Occitanie / Avril 2017

Le 2 et 3 février à Montpellier, les élus régionaux se sont réunis en Assemblée Plénière afin de voter le budget 2017, le 1er véritable budget de la nouvelle région. Cela aurait dû être l’occasion d’engager notre collectivité sur le chemin vertueux de la maîtrise des équilibres financiers, en privilégiant pragmatisme et résultats. Il n’en fut rien !

Au bout d’une 1e année de mandat dans un contexte financier contraint, il est impératif de recentrer les interventions de la Région sur ses missions « régaliennes » et de rationaliser les dépenses. Or, comme nous le craignons, ce budget, fortement inspiré des bonnes vieilles méthodes socialistes, est fondé sur la dépense, l’impôt et la dette ! Dans un contexte où les Français souffrent, cela relève de l’indécence et de l’irresponsabilité !

De nombreux sujets étaient également inscrits à l’ordre du jour de cette session, parmi lesquels une nouvelle politique éducative, le Plan Rail, le Plan littoral 21 et aussi plusieurs schémas régionaux. Soit plusieurs milliers de pages de rapports communiquées aux élus seulement 12 jours avant l’assemblée.

Or en session, nul débat possible. Mais de nombreuses invectives inacceptables de la part des extrêmes. A l’instar du gouvernement, l’exécutif régional a dégainé son 49.3 : le vote bloqué ! Ainsi l’assemblée n’a pas d’autre choix que de voter le texte en bloc, conformément à un règlement intérieur unique en France, que nous, élus de la Droite et du Centre, continuons de dénoncer.

Que retenir de cette session marathonienne ? En réalité trop de choses discutées, beaucoup de monologues et peu de débats de fond, donc pas grand chose à retenir.

 

Christophe RIVENQ

Président du groupe Union des Elus de la Droite et du Centre