Occitanie : Delga prise en otage par Onesta !

0
617

Lors de l’Assemblée Plénière qui s’est tenue à Montpellier le 24 juin 2016, le nom «Occitanie» a été adopté à 85 voix contre 60 par les élus régionaux. Carole Delga ne fait même pas le plein des voix de sa majorité sur cet acte fondateur de cette nouvelle région. Ce nom devra tout de même être validé par l’Etat.

Comme l’avait déjà dénoncé le groupe UEDC, le choix d’« Occitanie » est le fruit d’un marchandage électoral au sein de la gauche socialiste et vert-rouge-vif, entre Carole Delga et Gérard Onesta.

Ce dernier est à l’initiative de cette coûteuse consultation, près d’un 1/2 million d’euros dont le résultat, au vu de la participation, est un véritable fiasco.

Au cours de cette session, Toulouse est confirmée comme capitale régionale et son Hôtel de Région devient le siège de l’exécutif. Montpellier quant à elle accueillera les Assemblées Plénières et les Commissions Permanentes, ce qui est contraire à la proposition de l’Union des Elus de la Droite et du Centre qui proposait un équilibre en répartissant les sessions dans les deux métropoles régionales et permettant ainsi de faire des économies.

Les Elus du groupe UEDC assumeront quant à eux leur pleine et entière responsabilité. Ils saisiront prochainement le gouvernement, en faisant valoir leur proposition de nommer définitivement notre collectivité territoriale « Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées », émanation des Régions d’origine et résumant parfaitement la diversité et la richesse de notre territoire.