Les élus UEDC de la Région Occitanie dénoncent le coût de la fusion

176

COMMUNIQUE DE PRESSE

De la gestion des lieux de commission à l’embauche de personnels supplémentaires, en passant par la multiplication des maisons de la Région en France et à l’étranger, les coûts de fonctionnement augmentent (+ 21,7 %) au détriment de l’investissement (+ 4,5 %).
Ce ne sont pas le pseudos-concertations citoyennes, elles-mêmes très coûteuses – près d’1/2 million d’euros pour la consultation sur le nom –, qui masqueront cette mauvaise gestion.

Les élus UEDC proposent :

  • Une solution qui peut faire économiser 3 millions d’euros à la Région pour l’organisation des Assemblées Plénières
  • Une rationalisation des locaux en concertation avec les autres collectivités pour créer des guichets uniques utiles aux citoyens d’Occitanie et évalués régulièrement
  • Des efforts de mutualisation des services pour diminuer les dépenses de personnels
  • Enfin plus de respect pour les élus d’opposition, en favorisant de véritables débats à
    l’intérieur du Conseil Régional et en répondant à leurs demandes avec plus de transparence

Concernant ce dernier point, il n’est pas normal que des élus soient obligés de saisir le tribunal
administratif pour obtenir des documents communicables selon la Cada (Commission d’accès aux documents administratifs).

Alors que les collectivités souffrent de la baisse des dotations de l’Etat, il est grand temps de réduire les dépenses. Les élus ont des comptes à rendre aux citoyens. Madame Delga sera jugée sur son bilan régional : la création de richesse, d’emplois et le développement économique du territoire !