En échec sur tout, les socialistes demeurent sûrs d’eux et dogmatiques

0
450

Le nouveau Conseil Régional a été élu il y a plus de quatre mois. La fusion n’a toujours pas été réalisée ; pas plus de stratégie à long terme ; pas de réelle ambition. La majorité se contente de multiplier les annonces médiatiques. Pendant ce temps, le chômage continue d’augmenter, nos entreprises et nos agriculteurs se sentent abandonnés.

Toujours pas de stratégie, mais la même idéologie : le verrouillage. Prenons l’exemple des lycées. Leur gestion étant une compétence obligatoire des régions, chaque conseil d’administration d’un établissement compte en son sein des élus régionaux. Sur les 533 sièges à pourvoir dans les quelques 300 lycées de notre région, l’opposition républicaine proposait d’en prendre en charge… 22 ! Le 11 mars, la Présidente Delga a tout refusé ! Pas un seul siège, rien.

Nous dénonçons ces pratiques d’un autre temps que nous jugeons purement et simplement discriminatoires. Les instances de délibération de nos lycées doivent rester neutres. Les lycées sont des lieux de transmission du savoir où se partagent la connaissance et les valeurs de la République. Leur politisation par la majorité est inacceptable.

Notre groupe s’interroge aussi sur l’assiduité des représentants du Conseil Régional. A vouloir siéger partout, les élus de la majorité risquent de n’être présents nulle part. Malgré notre exclusion de ces conseils d’administration auxquels nous appartenions sous la précédente mandature, nous, élus de la Droite et du Centre, resterons à la disposition des familles et des équipes éducatives.